Contrat post-doctoral -Musiques d’Asie du Sud-Est- « H/F »

Le CASE recrute !

1 contrat de 12 mois à temps partiel (renouvelable) est ouvert dans le cadre du projet européen Decoseas, Décolonisation des archives sonores d’Asie du Sud-Est (2021-2024). Coordonné par Barbara Titus et meLê Yamomo, DeCoSEAS est un projet de recherche transnational NL-FR-UK qui consiste à repenser l’accès au patrimoine, et notamment au patrimoine musical constitué pendant les colonisations. Une équipe pluridisciplinaire expérimentée compte rendre accessible trois collections sonores uniques conservées en Europe, constituées d’archives musicales très rares en provenance d’Asie du Sud-Est, connues dans le monde entier pour leur qualité, leur quantité et leur diversité, mais qui sont aujourd’hui à peine accessibles.

https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8170-DANRAP-002/Default.aspx
https://euraxess.ec.europa.eu/jobs/632114

Nouvelle parution : Nasir Abdoul-Carime, Éric Bourdonneau, Grégory Mikaelian & Joseph Thach (éds.),Temporalités khmères : de près, de loin, entre îles et péninsules, Berne, Peter Lang, 2021, 430 p. (ISBN : 978-3-0343-3804-2).


Avec les contributions de : Ang Chouléan, Nasir Abdoul-Carime, Cécile Barraud, Maurice Bloch, Éric Bourdonneau, André Iteanu, Daniel Lebaud, François Macé, Grégory Mikaelian, Dana Rappoport, Louise Roche, Joseph Thach, Luís Filipe F. R. Thomaz, Ashley Thompson, Sylvain Vogel.
Dans un précédent volume dont ce livre est en partie la continuation, une série d’enquêtes linguistiques, ethnographiques et historiques illustrait certains aspects des représentations du passé chez les Khmers, tandis que des spécialistes d’autres aires culturelles que l’Asie du Sud-Est apportaient un contre-point comparatif pour chacune des disciplines concernées. Ce premier jalon amenait à questionner plus avant la notion de temporalité. Le prisme comparatif retenu à nouveau dans cet ouvrage fait fond sur une double perspective insulaire et péninsulaire, celle de terres encerclées ou bordées par la mer. Aux propos concernant le royaume khmer, lui-même lové au cœur de la péninsule indochinoise, il appose ceux de spécialistes de la péninsule indienne, des îles insulindiennes, japonaises, papoues et malgache. Cette juxtaposition, qui étonnera peut-être, s’inscrit toutefois dans une tradition historiographique, celle des conceptualisations de l’aire culturelle sud-est asiatique, dans laquelle, de Paul Mus à Denys Lombard, l’au-delà des mers tient un rôle décisif dans l’appréhension des civilisations qui s’y nouent, entre océan Indien et mer de Chine.

Le Centre Pompidou propose la première exposition majeure dédiée à Bagyi Aung Soe (1923-1990), figure pionnière et prolifique de l’art moderne birman.

Une sélection de plus de trois cents œuvres et documents retrace son évolution sur quatre décennies, des années 1940 à 1990 : huiles sur toile, œuvres au feutre sur papier, peintures sous verre et illustrations sont accompagnées d’archives et de manuscrits originaux. Explorant l’association de ses héritages artistiques et spirituels – art moderne occidental, pensée de Rabindranath Tagore, préceptes et pratiques du bouddhisme, art classique et populaire birman et autres arts d’Asie – dans un contexte historiquement mouvementé, cette exposition a pour objet de mettre en valeur la modernité artistique spécifique et plurielle de Bagyi Aung Soe.

Réservation en ligne obligatoire
Voir : https://www.centrepompidou.fr/fr/programme/agenda/evenement/S8ihzRU

Journal of Cinema and Media Studies : Film and Video Cultures in Southeast Asia.

Le numéro 60-3 (printemps 2021) de la revue Journal of Cinema and Media Studies est consacré à l’Asie du Sud-Est : In Focus : Film and Video Cultures in Southeast Asia.
Il est édité par Philippa Lovatt et Jasmine Nadua Trice.

Sommaire

– Introduction by Philippa Lovatt et Jasmine Nadua Trice
– Topos, historia, islas : film islands and regional cinemas by Patrick F. Campos
– Centering peripheries : the return of regionalism in Indonesian independent cinema by Dag Yngvesson
– The acoustics of the archipelagic imagination in Southeast Asian artists’ films by Philippa Lovatt
– The cinematic forest and Southeast Asian cinema by Graiwoot Chulphongsathorn
– Performing region in Southeast Asian film industries by Jasmine Nadua Trice
A télécharger sur : https://quod.lib.umich.edu/j/jcms/infocus?

Bonne lecture,

Hélène Poitevin

Chargée de ressources documentaires
Centre Asie du Sud-Est (UMR 8170)
22, avenue du Président Wilson 75116 Paris
Tél.: 01 53 70 18 21

Seminar: Southeast Asian Scripts: From the Centers to the Margins – 21 April

From Ryan Wolfson-Ford –  Southeast Asia reference librarian at the Library of Congress.—-
I wanted to bring to your attention an upcoming talk: “Southeast Asian Scripts: From the Centers to the Margins”. It will be held on April 21 from 12:00 to 1:30 pm EDT.

Registration is via the following Zoom link: https://bit.ly/3t8Fu2N.

The talk will cover endangered scripts in Southeast Asia touching on cases at the centers (e.g. Bali) and the margins (e.g. Hmong and Karen). The speaker Tim Brookes has a unique insight into writing as an art form and its wider socio-cultural dimensions. He also heads up a non-profit creating educational materials in lesser-known languages.

Appel à contributions « Environmental Crises since 1800 »

Call for Contributions: Volume on “Environmental Crises in the Indian Ocean World since 1800”
Context Climatic and environmental risks have always been part of the human condition, but we today face a fundamental transformation in their scale and complexity due to the unprecedented momentum of global warming, a process that some argue had its origins in the Industrial Revolution conventionally dated to around 1800. In this context, the Indian Ocean World (IOW), running from Indian Ocean Africa (including Egypt and South Africa) through the Middle East to South Asia, Southeast Asia, Australia, and East Asia, is of special interest. This is due firstly to the centrality in the IOW of the monsoon system and associated phenomena, notably the El Niño-Southern Oscillation (ENSO), Intertropical Convergence Zone (ITCZ), and Indian Ocean Dipole (IOD) systems, and other events such as cyclones and volcanic eruptions. The impacts of such phenomena are greatly affected by global warming. According to the latest Global Climate Risk Index, 7 of the 10 countries most at risk from climate change are located in the IOW, making it the globe’s most climatically vulnerable macro-region. Examples of such vulnerability include Australia’s recent drought and severe wildfires, and the unprecedented locust plagues afflicting swathes of the Middle East and Eastern Africa. Secondly, the IOW is the world’s most populous macro-region, China and India alone accounting for one third of the global population. The impact of climate change in the IOW is thus of major global concern. For example, the densely populated floodplains of the macro-region (e.g. the Ganges Delta) are at immediate risk of catastrophic sea level rise and concomitant health hazards, population displacement, and mass migration, as are the IOW’s low-lying islands (e.g. the Maldives). This multi-disciplinary volume focuses current environmental crises in the IOW and their historical roots. It examines the interactions between environmental and human factors, notably the causes and impacts of environmental events, and human reactions and adaptions to them from circa 2 1800 to the present, during the transition from the Little Ice Age to warmer, wetter climates, and the recent acceleration of global warming. Specifics We are looking specifically for contributions to a volume on Environmental Crises in the Indian Ocean World since 1800 that are focussed on East Asia (China, Japan, Korea – and Vietnam), on a single region or comparative. We invite contributions from any relevant discipline, from established academics, emerging scholars, and interested parties from international institutions and NGOs. Chapters should be about 8,000 words, illustrations welcome (high definition), submitted by 1 September 2021. The volume will be subject to peer review, and has a projected publication date of 2022.
Those interested should contact Gwyn Campbell, with a title and one paragraph abstract, at the following address: gwyn.campbell@mcgill.ca.

Revue Moussons – Appel à contributions

Moussons. Recherche en sciences humaines sur l’Asie du Sud-Est lance un appel à contribution pour un prochain numéro généraliste à paraître en 2022. Vous pouvez y participer en envoyant votre contribution avant le 01/11/2021 à l’adresse irasia-moussons@univ-amu.fr.

Pour rappel, Moussons est une revue éditée par l’IrAsia (CNRS/Aix-Marseille Université) dédiée aux sciences humaines en Asie du Sud-Est. A vocation bilingue, la revue publie des articles en français et en anglais. Dotée d’un comité éditorial et d’un comité de lecture international, Moussons est inscrite sur la liste de l’HCERES et est indexée par ERIH + (European Reference Index for the Humanities). La revue est publiée simultanément sous deux formes : une version papier imprimée et diffusée par les Presses universitaires de Provence (PUP) ainsi qu’une version en ligne sur OpenEdition Journals (https://journals.openedition.org/moussons/), intégrée aux bouquets de revues du programme Freemium d’OpenEdition.

Avant d’envoyer votre contribution à la revue, nous vous remercions de bien vouloir consulter les conseils aux auteurs disponibles à cette adresse : https://journals.openedition.org/moussons/1363 et de les appliquer.

Le comité éditorial de Moussons vous remercie par avance de votre contribution à la recherche sur l’Asie du Sud-Est.